La lettre de Guy Môquet

Le 22 octobre prochain, l’Elysée va obliger les enseignants en lycée à lire aux élèves la fameuse lettre de Guy Môquet. Si vous ne savez pas de qui il s’agit ni ce qu’elle contient, c’est que vous devez vivre au fond d’une grotte sans TF1 ni PPDA (chanceux que vous êtes) et dans ce cas, le net rengorge d’informations sur ceci.

Cette décision de notre bien-aimé Président de la République est pour le moins contestée et, chose rare, fait que je suis du même avis que les syndicats enseignants. La lettre est très émouvante, c’est certain mais de là à en faire un exemple à lire à l’occasion d’une commémoration « Guy Môquet », il y a quand même une limite… Qu’est ce que cela apportera aux lycéens sur leur connaissance de la seconde guerre, du régime de Vichy, de l’occupation, de la résistance ? Pas grand chose… Et tout cela encore sans compter qu’historiquement Guy Môquet n’a pas fait vraiment quelque chose d’extraordinaire. Pourquoi ne pas faire lire aussi la biographie de Jean Moulin tant qu’on y est ? Mais ça fait quand même moins vendeur sur le créneau de la ménagère décerébrée de moins de 70 ans.

On pourrait bien faire une lecture de la Déclaration universelle des droits de l’homme pendant la journée du même nom, ou bien une lettre de l’Abbé Pierre pour la journée mondiale du refus de la misère aussi mais curieusement Sarkozy ne s’y est pas risqué. C’est sans doute mieux de mettre en avant de bonnes vieilles valeurs telle que la famille, la patrie ou le sacrifice pour icelles. « Prenez en de la graine ! » semble dire le Président à la jeunesse. Belle démonstration de compréhension des problèmes de société actuels.

Un tel non-évènement ne mériterait même pas qu’on s’y penche si il n’était pas révélateur de la tendance ultra-médiatique et populiste de la tête de l’Etat. Et si il y a bien quelque chose qui me débecquete, c’est ça !

Par Wizmaster, mercredi 17 octobre 2007 à 19:59
Publié dans Monde de merde
Populisme Ralages Sarkozy Éducation

Commentaires

Vous pouvez suivre les commentaires posté sur « La lettre de Guy Môquet » grâce au flux disponible dans les formats suivants : RSS 2.0, RSS 1.0 et Atom

Eh oui, on cherche le grand spectacle, les evenements courts et marquants. La resistance, c’est long, c’est ennuyeux. La lettre de Guy Moquet, c’est une action d’eclat.

Comme tu dis, c’est ultra-mediatique et c’est pour ca qu’on sent sert.

Sans compter le fameux "travail, famille, patrie"…

Par TarValanion, mercredi 17 octobre 2007 à 21:34

Je ne sais pas réellement quelle valeur attribuer à cet acte. Une vision supplémentaire de quelqu’un qui a totalement oublié l’intérêt que les lycéens peuvent porter à de telles paroles… Regardons le coté positif : quelques minutes à n’avoir rien d’autre à faire qu’à écouter un discours plutôt que de se concentrer sur la réelle importance des cours.

On pourrait classer ce débat dans le même que celui des cours de philosophie au collège… Qu’apportent-ils réellement ? Je ne sais pas…

Par Ethilon, jeudi 18 octobre 2007 à 12:02

Ajoutez un commentaire (aide)
  1.  
  2.  
  3. (aide sur la syntaxe possible)
  4.  

Vous n’êtes pas connecté.
Vous pouvez le faire depuis cette page de connexion ou vous inscrire depuis cette page d’inscription.

Vous pouvez vous abonner aux dernières mises à jour de ce site grâce au flux disponible dans les formats suivants : RSS 2.0, RSS 1.0 et Atom

Vous pouvez aussi suivre les derniers commentaires envoyés sur ce site grâce au flux disponible dans les formats suivants : RSS 2.0 et Atom

Il est actuellement 19:43 sur ce serveur.